lévrier, chien fugueur ?

Aller en bas

lévrier, chien fugueur ?

Message par Nath le Lun 4 Sep - 22:43

je suis tombé par hasard sur un site nommé "Mayday Lévriers en fugue-France" et j'ai été impressionnée par le nombre de lévriers en fugue.. après le terme fugue n'est pas toujours adapté parce que l'animal n'est pas toujours en cause, c'est plutôt l'inconscience des propriétaires qui doit être montrée du doigt. Le chien à bon dos, c'est trop facile... quand vous voyez une proprio dire que sa whippet s'est sauvée parce qu'elles étaient trop prêts d'un feu d'artifice et qu'elle a eu peur... emmener son chien à un feu d'artifice !! il y a des baffes qui se perdent !
Bref, le lévrier a-t-il une propension à être plus fugueur que les autres races de chiens ?
avatar
Nath

Messages : 1694
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Elliotness le Mar 5 Sep - 1:20

Très bon sujet !
Fondamentalement, le lévrier est pot de colle, même parmi les plus grandes races !

Deux cas de figure aux fugues:

- Dans le cas "classique" du chien de famille qui est fugueur, (lévrier ou pas), c'est que manifestement il manque d'attention, d'interactions avec son ou ses maîtres. C'est hélàs le quotidien, l'ordinaire de tant d'animaux...Je ne parle même pas de maltraitance...
Le manque d'attention, c'était le cas de ma Pilouche, qui parait-il avait fugué maintes et maintes fois. Pour tout arranger, elle n'était pas stérilisée, et cherchait le mâle...
Pour info, chez ses anciens maîtres, ma whippet Pilouche sautait une clôture de 2,50m pour aller "draguer" le voisin. Puis, confiée à une autre personne également lassée de ses fugues, elle a fini attachée dans le carré des poules pendant trois ans !
Je vis en appartement, donc, la "donne" est différente. Mais j'ai une interaction très forte avec mes whippets. Comme m'avait dit une éthologue" vous, vous vivez et pensez comme un chien..." . Je n'ai pas senti ma confiance en Pilouche avant un an et demi, où elle a toujours marché en longe. A présent, elle marche libre, et elle a un rappel d'enfer, j'ai confiance en elle.

- L'autre cas de figure qui fait les titres d'internet, avec "lévriers en fugue", n'a rien à voir avec cela, et me met dans une rage folle.
J'accuse très directement les associations de "sauvetage" de galgos d'en être les responsables.
Car il s'agit toujours de galgos n'est-ce pas ?
En deux mots: ces amours de chiens sont des bêtes souvent (pas toujours certes) hyper farouches, gravement maltraitées. Elles ont un rapport à l'homme particulier, car elles n'ont jamais partagé son quotidien, et ce parfois depuis plusieurs générations...
Elles ne survivent depuis des années qu'en allant fouiller les poubelles des villes, ou en chassant.
Les multiples associations qui les font venir par camions entiers (et dans quelles conditions !Illegales !) se targuent de les sauver. Les plus chanceux passeront par une famille d'accueil qui saura évaluer leur capacités d'adaptation à un foyer "normal". Oui, parfois, cela se fait sans peine, et c'est une belle histoire. Mais parfois, cela demande des mois...voire des années. Et rien n'est sûr. J'en ai "contrôlé" un pour le compte d'une assoc, qui avait tout pour être heureux, une famille aimante, mais, bien que soigné et nourri très correctement, il grimpait un mur de clôture de prés de quatre mètres (mesuré par mes soins), pour aller renverser toutes les poubelles de son quartier. Et il ne revenait jamais par lui même !

J'en veux terriblement à ces assoc qui pullulent littéralement avec une connaissance pour le moins rudimentaire de cet animal, et n'ont aucun sens des responsabilités, en confiant des animaux "particulièrement particuliers", d'une rapidité hors norme, à N'IMPORTE QUI prêt à faire un gros chèque, à des gens inexpérimentés, qui n'ont pas la moindre idée de ce qu'est un lévrier "normal"...et encore moins un lévrier revenu quasiment à "l'état sauvage" par suite de maltraitance !!!
L'adoption d'un galgo n'est pas un scénario à la Walt Disney, il ne leur faut pas une famille de "bisounours", mais des personnes res-pon-sa-bles !

Ils sont des wagons qui ont échappé à leur propriétaire, à n'être jamais réapparus, qui préfèrent crever plutôt que d'approcher un être humain.
BRAVO ! Beau travail !
Ca dure depuis des années...des années...et RIEN ne sert de leçon à ces assoc. Rien.
avatar
Elliotness

Messages : 1935
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Nath le Mar 5 Sep - 18:53

J'ai quand même remarqué qu'il y avait pas mal de whippet, mais c'est sans doute aussi parce que leur population est plus importante que les autres lévriers.
Pour les galgos, c'est un classique mais je ne jetterais quand même pas la pierre aux associations (après, tout dépend lesquelles), parce que vous avez beau donner des recommandations très précises, certaines personnes n'entendent que ce qu'ils veulent bien entendre. Ils ont un grand lévrier, et il est beau, élégant quand il court, n'est-ce pas ? et on le remarque, et on vous remarque aussi par la même occasion...
Combien de fois on m'a dit pour Lancelot "mais lâchez le donc " ; non, pas si je ne le sens pas.  Il n'est pas là pour me mettre en valeur en tant que propriétaire d'une belle bête.
Et puis il y a la gestion de la longe ou de la laisse, on est certain qu'en ne le lui mettant pas, elle ne s'entortillera pas autour des arbres et autres contraintes inhérentes au port de la laisse.
Et puis, un lévrier s'est fait pour courir non ?
Les gens ne réfléchissent pas en fait
avatar
Nath

Messages : 1694
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Elliotness le Mar 5 Sep - 19:31

Pour ce qui est des galgos précisément, je que je reproche à ces assoc (pas à toutes), c'est qu'elles ne "briefent" pas bien les adoptants. Ces chiens ne sont pas à mettre entre toutes les mains.

Les chiens qui sortent la tête du collier, parce que tout simplement ils n'ont pas un collier adapté, et pas assez ajusté, c'est classique.
La peur des pétards, etc...

Et s'il y a beaucoup de whippets perdus, c'est probablement pour les mêmes raisons...et c'est aux éleveurs de bien briefer leurs acheteurs. C'est tout bête, mais je vois souvent des whippets avec des petits colliers tout fins, ou ceux qui marchent avec ces satanées laisses à enrouleur, qui tombent derrière le chien, et plus il avance, plus ça fait du bruit, et plus le chien part vite et loin....

C'est tout bête, c'est une question de jugeote et de responsabilité, tout comme la garde d'un enfant d'ailleurs...




avatar
Elliotness

Messages : 1935
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Teatime le Sam 7 Avr - 23:23

Là je dois réagir..

Mettre toutes les assoces dans le même sac et condamner la seule chance d'êtres qui n'ont connus souvent que la souffrance c'est comme dire, "ben de toutes façons ils sont foutus, il n'y a qu'à les euthanasier de suite"... ce qui était exactement ce qui se faisait avant l'arrivée des assoces.. et se fait toujours pour les loulous qui n'ont pas la chance d'être récupérés à la dernière minute.

Car oui, pendant que nos loulous dorment doucement, collés contre nous, des merveilles comme mon Peter ou ma Pedra sont euthanasiés car devenus inutiles à deux ans.

Puis une mise au point : tous les Galgos ne sont pas traumas.. il y en a de tout bien dans leurs papattes, adoptables comme n'importe quel autre loulou.
Ensuite certaines assoces donnent TOUTES les consignes à suivre que le galgo soit trauma ou non, car quelquefois le loulou peut sembler très à l'aise mais il y a des situations qui vont réveiller un traumatisme enfoui. Mais bien souvent dans le cas de fugue ce sont les adoptants qui ont fait une boulette comme le dit Nath..

Mon assoce m'a rendu parano, littéralement, à force d'exemples, et c'était très bien. J'ai suivi toutes les recommandations .. double attache, jamais de lacher (donc longe au départ), fenêtres fermées, etc..

A leur arrivée et pendant 15 jours mes loulous étaient en longe même à l'intérieur (et jamais seuls). J'ai dû éduquer ma famille au système de double sas que j'avais mis en place et j'en passe..

Et bien malgré tout ça, il y a eu une fois ou Pedra avec sa cervelle de petite fofolle a eu l'occasion de se sauver (travaux dans la cour et fiston qui a ouvert la mauvaise porte).. Heureusement j'ai vu ce qui allait arriver et ai pu la suivre.. Je courrais la peur au ventre car je savais très bien que personne ne pourrait l'approcher mis à part moi (et c'est bien là le souci avec d'anciens traumas).. Elle elle s'amusait juste et courrait sur le trajet d'une de nos balades.. j'ai compris que de courir n'était pas bon car elle regardait si je suivais et était sur le point d'arriver dans le bois. J'ai donc ralenti, elle a fait de même puis me suis arrêtée et idem.. Elle a finit par revenir vers moi.. je ne vous dis pas le bonheur que ça a été de la serrer dans mes bras.

Tout ça pour dire que ça peut arriver à n'importe qui, même à ceux qui font tout ce qu'on leur demande et même plus..

J'entends de temps temps parler de "trafic" en ce qui concerne les assoces de sauvetages des galgos et forcément certaines assoces vont être plus ou moins bonnes dans leur façon de fonctionner.. il y a toujours des personnes attirées dans la PA pour de mauvaises raisons.. tout comme il y a des adoptions pour de mauvaises raisons.. l'humain est ce qu'il est..

Mais le but de la plupart des assoces est de sauver des êtres merveilleux.. et si quelques loulous échappent à la surveillance de leurs adoptants ou tombent dans de mauvaises familles, combien sont bien placés et connaissent enfin une vie digne de ce nom ? Devrait-on abolir les assoces et ainsi laisser les galgos mourir pour éviter les mauvaises adoptions ? Le remède ne serait-il pas pire que le mal ?

Alors je dirais juste en conclusion, la critique est facile, l'art est difficile... et tu le sais Michèle pour avoir sorti des loulous de l'enfer et les avoir ramenés vers la vie.

Sans les assoces je n'aurais jamais eu la chance de connaître les êtres exceptionnels qui ont bouleversé ma vie et mes deux amours auraient fini leurs vies au fond d'un lieu sordide sans avoir rien connu de la vraie vie. C'est pour tout ça que je me devais d'intervenir, pour que l'on continue à les sauver et à se battre pour que tout cela cesse enfin.

Je vous mets les liens des deux vidéos que j'avais faites pour remercier Scooby et mon ancienne assoce, pour tout le travail accompli et tous les sacrifices que cela demande, afin que les bénévoles puissent voir le fruit de leur travail.

Peter :



Pedra : (la première image de Pedra avait été prise par la présidente de mon assoce qui était descendue pour participer au sauvetage. Elle me l'avait envoyé quelques temps après l'adoption de ma puce).


Là, pour comprendre ce que ça veut dire aussi que de militer, de s'impliquer, la vidéo du sauvetage lui même.. de toute l'horreur de la réalité qu'il faut affronter pour pouvoir sauver les loulous.. C'est ça aussi le travail de certaines assoces, mettre les mains et le coeur dans les pires endroits qui soient.


Alors pour tout ça.. et même si ce n'avait été que ces deux vies qui avaient été sauvées, je dis merci, merci d'avoir amené ces merveilles dans ma vie, merci de les avoir sauvé et de leur avoir donné une vie.
avatar
Teatime

Messages : 986
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Elliotness le Dim 8 Avr - 10:20

Mais je ne dis pas qu'il ne faut rien faire pour les galgos, et pour m'avoir bien relue, je n'ai pas écrit ni même fait allusion au fait qu'il faudrait les euthanasier !!!!!!!!!!!!!! ????????

J'ai même postulé à l'adoption d'une galga il y a quelques années, à laquelle j'ai renoncé la mort dans l'âme et c'est peu dire parce que je n'avais pas une vie en adéquation avec ses besoins. Et je suis en excellent termes avec un femme qui a adopté cinq galgos, elle est famille d'accueil, une autre qui en a deux (avec qui j'ai "sauvé" le Kiki...), non, je ne vois pas...où ai-je parlé de les euthanasier ? Bon.

Je critique vertement les méthodes de ces assoc. Ca, oui.
Je dis, pour bien connaître ces assoc depuis 20 ans, (date à laquelle elles ont commencé à exister), qu'elles ne briefent pas bien leurs adoptants. Quand on lit le récit des circonstances dans lesquelles les chiens leur ont échappé, ça ne fait jamais de doute !
Tant mieux si tu as été mieux informée, c'est bon signe.

Je n'ai pas besoin de vidéo pour savoir ce qu'est un sauvetage de lévrier où que ce soit dans le monde d'ailleurs, j'en ai fait, en équipe, au sein d'une assoc, en Espagne... en Italie, et ...en France .
Je sais ce qu'est "mettre les mains dans le caca", et même en vomir, et être hantée par ce que je vois. Je sais que tous donnent le meilleur d'eux mêmes et d'avantage, mais ils le font pour que ça ne recommence pas. Or, non seulement ça recommence, mais c'est de pire en pire !
Alors, on est en DROIT de se poser des questions et regarder froidement la situation, pour comprendre, en dehors de tout pathos !

Je sais aussi que tous les lévriers à l'adoption ne sont pas des trauma, et qu'ils ont une faculté de résilience incroyable.

Mais je sais aussi ce qu'est "faire commerce" de la misère. Oui, je sais de quoi je parle, j'ai donné, dans tous les sens du terme, hélas.

Les assoc ont fait des erreurs monumentales, qui font qu'en 20 ans précisément, la quantité de NAISSANCES de galgos a décuplé ! Oui, 10 fois plus ! Ce n'est pas un hasard .
Il n'y a pas que les chasseurs qui les élèvent, mais les manouches aussi, pour les esquinter dans les tous premiers mois, à la cigarette et j'en passe, car ils savent que les refuges les leurs achète pour les sauver: c'est un cercle vicieux !

L'erreur aussi, c'est d'avoir pétitionné à tout va et n'importe comment ! On ne rédige pas un texte en insultant une Nation (cela était le cas si souvent), pour faire plier ses autorités, ses "traditions", etc ! Où a-t-on vu ça ? Pense-ton vraiment que c'est ainsi que les Espagnols seront "sensibilisés" à cette cause ?
Ce n'est pas parce que la corrida est née en Espagne que tous les Espagnols sont des êtres assoiffés de sang ! Balayons devant notre porte: nous et notre gavage d'oies, nous et notre entêtement à autoriser les cirques avec animaux (l'un des derniers pays d'Europe...la honte !), etc...
On arrive en Espagne en donneurs de leçons, et on va faire plier les autorités pour qu'elles mettent fin à la tragédie des galgos ? On rêve ! Les pétitions ont un poids certes, si elles sont faites avec intelligence et diplomatie. En l'occurrence, on est passés pour un peuple d'hystériques, les démarches pétitionnaires ont été mises au panier, ou pires, utilisées CONTRE nous. Normal.
Même si j'ai été critique avec l'assoc que j'avais choisie, je me dois de reconnaître qu'elle a toujours refusé les vociférations, mais qui n'ont aucun effet...sauf un effet pervers ! Parallèlement aux sauvetages et aux adoptions, on choisissait toujours la voie diplomatique, la voie pédagogique (actions dans les écoles en Espagne par exemple), et ma fois, si on compare les progrès de la cause des greyhounds à celle des galgos, de ce point de vue, il n'y a pas photo. Il faut dire aussi qu'il n'y a pas 136 assoc de sauvetages de greys, l'action est concentrée, alors que les assoc de galgos sont désolidarisées les unes des autres, en compétition, voire hostiles les unes aux autres. Quel gâchis !

Passons.
Dans 20 ans , il y aura autant (sinon plus) de galgos à adopter, c'est tragique.
Sauver de l'enfer sur terre, c'est une chose.
Mais ça restera "sauver APRES une vie atroce".
Sauver AVANT que cela soit possible, en amont, ma pauvre...toutes ces assoc ne font rien pour, au contraire.
La cause des galgos a-t-elle évolué ? Non.
Les méthodes ont elles pour autant évolué en 20 ans ? Non.
Les résultats ont-ils progressé en 20 ans ?
Ca interpelle quelqu'un ? Non.
Y a-t-il une réflexion de fond sur cet état de fait ? Non.
Les assoc font elles leur auto critique ? Non.
Incroyable.
Ceux qui se rebellent contre cet état de fait passent pour des méchants ou des insensibles devant les yeux desquels on brandit des images atroces, (qu'on nous montre depuis vingt ans aussi, comme si c'était une révélation) ! Mais QUI est responsable ?

Oh pauvres galgos, vous n'êtes pas sortis de l'auberge.
Bon allez...gros câlins aux galgos du forum.












avatar
Elliotness

Messages : 1935
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Elliotness le Dim 8 Avr - 10:22

DOUBLE "Pan sur le bec" Michèle: "...pour m'avoir bien relue"....LA HONTE !Pour "m'être bien relue" bien sûr ! Je "m'ai trompée" ! ARF !
avatar
Elliotness

Messages : 1935
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Teatime le Dim 8 Avr - 11:11

Non pas pan, tu as très bien répondu et crotte pour les fautes I love you

Je suis 100% d'accord avec toi, tes arguments sur comment faire avancer les choses sont censés et les dérives qui découlent de la bonne intention du départ sont réels. Je ne pouvais juste pas laisser un post avec un avis aussi tranché sans donner aussi l'autre coté, celui des assoces qui font leur boulot et des adoptions de traumas qui se passent bien.

Car sans les assoces je le redis, c'est l'euthanasie qui attend les galgos, c'est bien ce qui se passait avant qu'elles soient fondées.. et qui a toujours cours.

Les assoces qui font leur job n'ont pas besoin de mauvaise presse.

Des dérives il y en aura toujours, des personnes pour profiter de la misère animale aussi.. l'humain est ainsi fait. J'ai vu des choses terriblement moches quand j'étais bénévole à la SPA.

Je trouve juste dommage et dommageable de ne pas aussi montrer que les choses peuvent se passer bien.

Les dérivent dont tu parles je les ai entendu dès le début et c'est faire le jeu des détracteurs que de les relayer sans parler de ce qui se passe bien...

A l'inverse de ce que tu dis, il y a aussi eu une évolution des mentalités, beaucoup d'espagnols ont pris conscience de toute l'ampleur du problème (beaucoup ne le connaissait même pas) il y a plus d'adoption de galgos sur place et même certains galgueros font la démarche de ramener leurs chiens au refuge sans les faire souffrir ou jeter à la rue (et sans rémunération...).

Si tu veux faire bouger les choses il faut jeter un pavé dans la mare au début.. et après tu peux pagayer dans le bon sens..

Peter te remercie pour les gratouilles Wink
avatar
Teatime

Messages : 986
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier, chien fugueur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum