Michèle, Elliotness et Pilouche.

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Nath le Jeu 10 Mai - 15:18

J'arrive, j'arrive !  bounce
En plus fait tout vilain en Franche-Comtė aujourd'hui ...  gris, pluie et bien frais pffff ! Lancelot n'est pas motivé pour les balades malgré son imper
avatar
Nath

Messages : 1367
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par annsan le Jeu 10 Mai - 15:24

On arrive, on arrive ! Tous, hein ? (C'est bien connu : plus on est de fous et plus on rit... lol!).   Nuages et grande fraîcheur chez nous.
avatar
annsan

Messages : 552
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : La fin de la terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Ven 11 Mai - 11:04

Ils sont malins ces petits whiwhis...
Ce matin, en forêt, nous rencontrons Light.
La rencontre avec Elliot est toujours très mouvementée, plein de chahut : ça grogne, ça jappe, ça virevolte, ça saute, ça court...Pilouche reste en observatrice.
Puis nous marchons, et tout le monde se calme.
Light prend un morceau de bois dans la gueule et fait en sorte d'être vu d'Elliot (et même de Pilouche): il fait "son intéressant".

Mais Elliot ne joue jamais, en tout cas il ne répond pas à l'invitation.
Alors Light lâche son bâton, qu'il tenait par le milieu, et le reprend en gueule mais presque par le bout. Puis, il présente le bout "libre" à Elliot, il lui met carrément dans la gueule !
Alors: c'est parti !
Les deux monstres se lâchent avec force grognements sur ce nonoss d'imagination...
Bon: c'est toujours Light qui gagne bien sûr !

Les photos sont mauvaises, mais ça remue très fort ! Grrraou GRRRRAOU !



avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Nath le Ven 11 Mai - 11:47

Si Lancelot était là, ça déménagerait  !!
avatar
Nath

Messages : 1367
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Marie-Anne le Ven 11 Mai - 12:53

Et Izzy n'en parlons pas ! Les bâtons et les balles elle en est folle !!'
avatar
Marie-Anne

Messages : 1318
Date d'inscription : 27/07/2017
Localisation : Occitanie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par annsan le Ven 11 Mai - 14:02

Lou adore ce genre de jeux. Et quand il démarre dans ce genre de chose avec un jouet, avec sa copine bouledogue ou son frère, nous ne retrouvons avec de morceaux de jouets !
avatar
annsan

Messages : 552
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : La fin de la terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Anne le Ven 11 Mai - 14:09

bon sang j'adore ces photos, elles montrent si bien la joie la vie de tes loulous !!

Anne

Messages : 70
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 52
Localisation : bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Sam 12 Mai - 20:33

Trop choux !!

C'est rigolo.. "ah tu veux pas ? t'es sûr ? tiens goûte !!" lol!
avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 10:12

En tout cas, Elliot fait d'énormes progrès dans la rencontre avec les autres chiens.

Et je me rends compte que cela dépend aussi de mon comportement à moi.
Si je le prends en laisse, ou si je le rappelle à la vue d'un congénère: c'est la cata. On dirait alors un chien féroce au bout de la laisse.
Si je lui fais confiance en le laissant libre, les premiers mois, il allait sur le chien en courant, grognait (pour la forme car il ne ferait pas de mal à une mouche).
A présent, il s'est fait un "catalogue" de copains sympas, pacifiques, avec lesquels il a découvert le jeu. Du coup, il fonce sur le chien (ben oui, ça reste un lévrier....), puis arrivé à hauteur du congénère, il invite au jeu, il ne grogne presque plus jamais. Il n'a plus peur.

Je vais retourner à la rubrique "comportement" pour raconter autre chose...

En atendant, deux p'tites photos du jour !



avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par annsan le Dim 13 Mai - 11:00

Idem avec Lou. Quand il est en laisse et que l'on croise un chien assez grand, j'ai l'impression de promener un fauve. Quand il est lâché, pas de problème. Souvent, il s'allonge en position d'appel puis fonce (ben oui..., fonce...) sur l'autre. Et tout se passe bien. Sauf... si le propriétaire du chien d'en face a peur et met la laisse au sien. Difficile de faire comprendre que le lévrier est comme ça : il ne sait pas ce qu'est arriver calmement vers les autres. L'autre jour, alors que nous promenions notre meute (cinq quand même) nous avons eu différentes expériences. Des maîtres très cool et qui laissaient leur chien venir côtoyer les nôtres ou d'autres qui se précipitaient (dont une dame avec une golden qui n'avait qu'une envie, courir avec Lou et Bidou ; elle s'est jetée sur sa chienne et me disant que j'avais des chiens énervés qui agressaient sa chienne !). C'est compliqué et difficile à faire comprendre qu'un lévrier est comme ça : mal à l'aise en promenade en laisse et sans problème en liberté même s'il donne l'impression d'un chien foufou : c'est pour faire courir l'autre. Des jours, ça me gave quand même un peu ces chiens surprotégés !
avatar
annsan

Messages : 552
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : La fin de la terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Dim 13 Mai - 11:25

J'adore le petit chemin .. sent-il la noisette  Wink ?

Idem ici aussi, Jo est un monstre en laisse, sauf si je la laisse aller (si elle n'a pas encore aboyé) en lui disant "doucement" (ce mot n'était pas dans son vocabulaire et j'ai beaucoup de mal à l'y intégrer huhu..). Elle s'y fait petit à petit en remarquant que c'est ok si elle est silencieuse et que sinon elle est privée de contact. Libre elle est pareille que les vôtres aussi.. elle courre sur le copain à pleine vitesse (mais ne grogne pas). Par contre elle va rapidement l'inviter à la course en aboyant et mimant des départs.. puis si toujours pas de réaction de la part du copain elle va y mettre les pattes Rolling Eyes .. ouioui, Jo est tout en délicatesse Laughing

Je me demande par contre si ce n'est pas tout à fait "whiwhi" cette façon d'agir car Peter ne le fait pas, il est tout en douceur dans ses approches. Pedra ne le faisait pas non plus alors que c'était une vraie folette. D'ailleurs c'est mon premier chien a avoir ce comportement.

Et oui c'est difficile à faire comprendre ce coté "vient on va courir !!" .. ça passe pour de l'agression alors que ce n'est que de l'appel au jeu. Encore trop de maitres ignorent les codes chiens..

Mais je dois dire pour la défense de certains qu'après avoir été chez mon amie en Touraine, j'ai un peu halluciné.. Là bas il y a plein de chiens en liberté et pas du tout sympas.. et même si les maitres sont à coté ben ils ne réagissent même pas ! Mon amie m'avait parlé de ce souci et son whiwhi s'est déjà fait mordre 3 fois (avec sutures à la clef) alors qu'il est hyper sociable. J'ai goûté moi même à cet état de fait alors que je ne suis restée que deux demi journées Shocked Heureusement nous avions pû éloigner les deux chiens qui venait ensemble agresser Jo (brosses et dents dehors..) mais le fait que leurs maitres (qui discutaient à coté) ne soient pas intervenus m'a laissé sur le c.. Shocked J'ai compris un peu mieux le souci de mon amie.. Dans ma région on se demande de loin si tout est ok ou si rien n'est dit c'est que c'est bon.. après il y a aussi des mauvais coucheurs et des surprotecteurs mais pas encore vu de non concernés par les faits et gestes de leurs chiens.
avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 16:39

Les filles, il m'a été demandé "qu'est il arrivé à Tonio ?".
Pas moyen de retrouver son portrait (je l'ai pourtant écrit), je me demande où j'ai bien pu poster ça, alors je fais un résumé...

J'ai adopté Tonio en "troisième position", c'est à dire ayant déjà Papillon et Tiphaine.
C'était en plein été, le fameux "été de la canicule".
Les refuges étaient surpeuplés, comme tous les étés.
Je n'avais pas l'intention d'adopter un troisième whiwhi, mais bon, en partant au refuge, j'avais pris tous mes papiers...
J'ai vu ce whippet (au départ juste pour le prendre en photo et trouver un adoptant par le réseau de connaissances), je me suis trouvée devant un lévrier décharné, tout le squelette étant apparent, et n'ayant plus la force de tenir sa tête. Il puait atrocement à cause de son stress, mais ça, c'est un détail.
Il était surtout recousu de partout: une cicatrice en arc de cercle partait du jarret pour remonter jusqu'aux reins. C'était l'empreinte d'une grosse mâchoire (type Rott ou amstaff, on voyait la trace des deux canines). Il lui manquait un tiers de la queue. Le ventre était ouvert (ma véto avait fait des prélèvements pour chercher une éventuelle vermine). Cicatrice à la gorge. Et une multitude de traces de crocs, impossible à compter, je me suis perdue après la trentaine, sans parler des pieds déchiquetés aussi par morsures (il avait dû se réfugier en hauteur pour échapper à des chiens.

Je n'ai pas pu "juste le prendre en photo", il n'aurait pas passé la semaine, dans son état de faiblesse. Il avait besoin de soins. Je l'ai adopté, emmené, baptisé Tonio, dit Toto...
Il avait été laissé pour mort au bord d'une route pas pucé, pas tatoué, on ne connaît rien de son histoire. Les vétos qui l'ont vu m'on dit qu'à part des chiens volés pour être jetés en pâture à des chiens dits "de combat" pour les exciter, ils n'ont pas vu ça ailleurs.

Bon.
Il avait une vénération pour le genre humain, mais bien sûr une peur incontrôlable des congénères. Il s'en faisait des hémorragies intestinales.
Il n'aimait que ...les lévriers à poil court ! Sa seule chance de s'en tirer, comme me l'avaient dit très justement les vétos, c'était de vivre avec des chiens qu'il aime...et qui l'aiment !
Nous sommes arrivés à trouver des soins (d'abord radicaux, il le fallait, puis doux), qui ont calmé ses angoisses, Papillon l'a pris sous son aile et immédiatement materné comme c'est inimaginable (se relevant la nuit pour lui lécher le ventre qui gargouillait, etc).

Je retrouverai sûrement le récit plus détaillé de l'arrivée de Toto, car je sais qu'il est sur le forum (mais où donc sapristi ?!?!).
Tonio est devenu un chien d'une gaité insensée (en tout cas à la maison), un clown qui me faisait pleurer de rire, d'une intelligence très vive, analysant une situation en temps record (comme tous les chiens ayant connu un grand danger m'a-t-on dit côté vétos).
Il était devenu d'une grande beauté reconnue même des éleveurs en dépit de ses cicatrices. Il était d'une couleur magique: beige rosé.

Des années plus tard Papillon, le whippet qui était sa mère de substitution, est mort de vieillesse à 15 ans. A partir de ce jour là, Tonio (qui devait avoir à peu prés le même âge), a refusé de manger radicalement et définitivement. Il l'a suivi un mois et demi plus tard.

Voici mon Tonio le jour de sa sortie du refuge, puis dans les bras de Papillon, et enfin...faisant le cador, sorti d'affaire ...seulement trois mois plus tard !
Comme quoi, les séquelles physiques ne sont rien à réparer, mais celles de la mémoire sont indélébiles.

Les photos sont mauvaises, ce sont des photos de photos, mais on comprend l'essentiel...











avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Nath le Dim 13 Mai - 17:03

avatar
Nath

Messages : 1367
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 17:07

MERCIIIIII !
Oui ! Bien sûr ! Vous trouverez le récit de l'existence de Tonio dans "association/maltraitance". Ouf !
avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Dim 13 Mai - 18:41

Argh.. mais tu es vraiment un ange sur le chemin de loulous mal en point. Tu es faite pour ça nul doute.

Pauvre bonhomme, j'avais lu qu'il avait des traces de morsures quand tu l'avais adopté mais je n'imaginais pas l'ampleur de son calvaire.
Tu lui as sauvé la vie en l'adoptant ce jour là c'est clair.. et ta puce a fait un merveilleux travail d'amour elle aussi. Ils sont terriblement touchants couchés ensemble I love you L'amour est à double tranchant malheureusement, merveilleux à vivre et terrible à perdre.
Il a dû être extrêmement douloureux pour toi aussi de les perdre l'un après l'autre.

Il était devenu magnifique...
Une adoption non planifiée qui devient une très belle histoire d'amour tant chez les loulous qu'entre toi et lui. Les choses qui doivent arriver se mettent en place de façons totalement inattendues bien souvent, mais que de belles choses à vivre et partager grâce à ces petits coups de pouce du destin I love you

avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 18:46

Ca n'a pas toujours été facile avec Tonio....pourtant tout le monde me disait "alors à quand le quatrième ?" et bien sûr je répondais "non mais vous plaisantez: jamais ! JAMAIIIS !".

Ben...j'ai été piégée l'été suivant dis donc: Bing ! Un quatrième: Oslo !


avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Dim 13 Mai - 20:06

Quand on met le doigt dans les sauvetages il est dur de s'arrêter tant qu'au fond de soi on sait qu'il reste "une place" je crois.

Je savais à l'époque que je pouvais gérer une tite louloute de plus.. et Pedra a fini par arriver. Ce n'est que quand la raison nous dit que pour leur sécurité et leur bien être on ne peut en prendre un de plus que l'on s'arrête je crois, enfin pour moi c'est comme ça.

Là je serais tentée de reprendre un loulou ou une louloute mais vu que j'aimerais reprendre un trauma (choisi en toute connaissance de cause cette fois) je pense que pour Peter ce ne serait pas bon. Il est vraiment beaucoup mieux depuis quelques années et encore plus depuis Joséphine, le stress d'un trauma lui serait très néfaste. Je veux qu'il ait encore quelques années de quiétude et qu'il en profite pleinement. Puis j'ai déjà fort à faire avec ma maman à la maison aussi donc pour le moment je reste avec mes deux loulous.

Qu'est ce qui t'as décidé pour Oslo ?

avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 20:25

L'histoire d'Oslo est relatée dans "présentations", page 1 !
avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Dim 13 Mai - 20:36

Oui je l'avais lu mais qu'est ce qui t'a décidé à franchir le pas alors que c'était NON ! quel a été l'élément déclencheur ?
avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Dim 13 Mai - 23:19

Oslo refusait de manger dans son refuge.
Il restait prostré au fond de la niche.

Les lévriers sont fondamentalement affectifs. Il se serait laissé dépérir puisqu'il se savait abandonné. Je l'ai donc pris, en me disant "je ne le garderai pas, je vais le soigner, puis le placer".
Dans mon esprit, je me persuadais que c'était "non" pour ce quatrième, qu'il était en quelque sorte en "famille d'accueil" chez moi. Ca a duré plusieurs mois, le temps de le soigner et de lui apprendre la propreté en douceur.

Le confier à une personne qui avait déjà un whipp, recommandée par un véto qui avait eu lui même des whippets, c'était une chance folle.
En théorie...mais un déchirement au fond de moi, le moment venu !
Je trouve ça douloureux au possible.

C'est LUI qui n'a pas voulu rester avec cette dame.
Je suis vite retournée le chercher dés son appel (après 20 mn !).

Le "déclic", c'était ça: LUI, il nous avait choisis, et moi j'adorais ce chien, sans me l'avouer.
Je ne peux pas dire qu'il y ait eu UN ELEMENT DECLENCHEUR : je pense que tout simplement nous avions tissé un lien indestructible.
Je lui aurais imposé un autre abandon, ce qui était inconcevable. C'est pourquoi je trouve que le concept de "famille d'accueil" est très dur, pour les chiens comme pour les gens. Même si parfois, c'est un passage qui leur sauve la vie.

Mon Oslo, je lui ai fait de grands serments d'amour dans la voiture.
Je l'ai toujours surnommé "mon nounours", car c'était le seul whippet a avoir eu un "sous poil", vu qu'il avait dormi dans une cave et une sous pente assez froids dans son premier foyer !
Mais à la maison, il l'a perdu et il a ensuite eu un poil normal !

Même si je sais qu'il a trouvé un peu de paix et beaucoup d'affection chez moi (il a vécu jusqu'à 15 ans lui aussi), Oslo reste mon grand chagrin. J'ai l'impression qu'il était inconsolable.

Je crois fermement qu'il était inconsolable que les gens lui aient arraché sa femelle. Et elle, elle était irremplaçable. Quand on sait ce que sont les liens d'amour et de fidélité entre lévriers...je suis sûre que c'est cela sa tristesse chevillée au corps, ce qui l'a miné.



avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Lun 14 Mai - 6:38

Oui, tu as peut être raison. Mais le fait qu'il ait vécu 15 ans prouve je crois, que tu lui donnais tout ce dont il avait besoin outre cette fifille.

C'est mignon car dans mon esprit je te demandais ce qui t'avais décidé à le prendre et tu as dis ce qui t'avais décidé à le garder.. comme si de toutes façons c'était la même chose.

Tu l'as pris parce qu'il se laissait mourir et tu l'as gardé parce qu'il voulait vivre.. auprès de toi.

avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Lun 14 Mai - 15:15

Ah oui en effet !

Ce qui m'a décidée à le PRENDRE...c'était un peu la demande du refuge dont le personnel pourtant très attentif (c'est une petite structure), se sentait désarmé face à sa "grève de la faim", et sa grève de "contact avec les humains".
Au sein d'un clan de whiwhis ayant tous bon caractère, ça ne pouvait que s'améliorer.
Et le prendre, c'est vrai, c'était forcément le garder...."un peu": le temps de soigner l'infection urinaire, les calculs urinaires, les épillets, l'otite....la malpropreté.
Mon nounouuuuuuurs !

Quand même, il a eu toute sa vie des bobos liés au stress: problèmes de peau notamment.
avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Teatime le Lun 14 Mai - 16:30

Les blessures de l'esprit sont celles qui guérissent le moins vite et laissent le plus de cicatrices je crois.

Quand je vois qu'après tant d'années (9) Peter réagit toujours à certains humains et à la cigarette en s'éloignant je me dis que comme c'était un signe fort de danger, le mental les a catalogués et associés pour de bon à la réaction instinctive à avoir devant ce stimuli.. l'évitement, la fuite..

Un toutou qui a dû vivre en état de danger permanent pendant 7 ans ne pouvait changer radicalement de mode de comportement avant des années également je crois. Il n'avait jamais eu d'autre mode de fonctionnement.. donc pas facile d'en acquérir un nouveau à son âge et surtout encore plus difficile d'en changer entièrement. Il est déjà miraculeux qu'il ait pu se sortir du plus gros et vivre une longue vie.
Tu as dû lui donner bien plus que tu ne le penses pour qu'il puisse, malgré ce mode de fonctionnement, faire tomber la balance dans le positif et ainsi pouvoir vivre des années sans véritable gros bobo.
avatar
Teatime

Messages : 548
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 50
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Elliotness le Jeu 17 Mai - 11:04

ALLEZ HOP ! Un bol d'air pour tout le monde !

Il a plu cette nuit, le ciel est encore laiteux.
Pleuvra encore cet après-midi....je ne vous dis pas la fête aux moustiques: à chaque fois que je me penchais pour prendre une photo, ma main était prise d'assaut par ces bestioles. Résultat: je reviens avec une douzaine de piqûres aux mains !
Je n'en ai jamais vu autant en cette saison.

Enfin bref: allez, en route !







Un brin de thym pour votre assiette...vous sentez ?





Jardin japonais ?



Couleurs complémentaires...



Allez, on repart !









Bouquet final !











avatar
Elliotness

Messages : 1380
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Anne le Jeu 17 Mai - 11:12

Magnifiques paysages !! et une belle occasion pour les loulous de cavaler et de muser, la nature est superbe en ce moment.
Pour les moustiques tu as essayé de l'huile essentielle de citronnelle, tu peux faire une préparation à base d'huile d'amande douce et de citronnelle, je m'en tartine en ce moment, en plus ca sent super bon !!

Anne

Messages : 70
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 52
Localisation : bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michèle, Elliotness et Pilouche.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum