"Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Aller en bas

"Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Message par Elliotness le Lun 9 Juil - 20:38

"Je l'aime, je l'emmène", c'est le crédo des "bien pensants" de la protection animale, qui répètent comme des perroquets sans réfléchir.
Et pourtant...POURTANT !

Nous sommes en plein été, et concrètement, pour le chien, partir avec ses propriétaires est loin d'être toujours le gage du bien être.

Entre
- ceux qui se prennent un coup de chaud dans la voiture.
- ceux guère mieux lotis qui asphyxient littéralement sur le sable brûlant de la plage.
- ceux qui se prendront un coup de chaud à marcher sur un trottoir tout aussi brûlant.
- ceux à qui on oubliera de donner à boire.
- ceux qu'on laissera la journée "à l'ombre", mais seul et sans la moindre attention toute la journée dans un appartement.
- ceux qu'on relaissera seul, le soir, dans un appartement pendant qu'on ira se promener "à la fraîche", qu'on ira au restau, ou manger une glace, ou en "boîte"...-
- ceux qui aboieront des heures, de détresse, jusqu'à ce que les propios rentrent, vers deux heures du mat' en étant tréééés optimiste !

AH OUI TU PARLES D'UN BONHEUR !!!!!

Nous qui vivons dans une ville de villégiature, on voit ça, on entend ça tous les étés.
Hier, un petit chien a aboyé dans le quartier toute la journée. Puis toute la nuit jusqu'à deux heures du matin. Tout le quartier l'a entendu. On en pouvait plus. On se demande même comment les chiens ne perdent pas la voix à hurler leur "bonheur" ainsi pendant des heures.

En poussant un peu l'imagination, je pense que les proprios se sont fait sonner les cloches en rentrant par les voisins. Il y aura conseil de famille, et si ça se trouve, tout le monde sera d'accord pour larguer "cette saleté de clébard" dans le premier refuge. A la rentrée, ils raconteront avec une mine de victime aux voisins que "hélas" le chien de la famille a été volé ou perdu.

Tout ça pour dire: NON, emmener son chien avec soi n'est pas un modèle de comportement en soi.
Mieux vaut souvent le confier à une personne de confiance.

En se méfiant quand même:
A Grasse, un gars avait un pauvre yorkshire nommé Cacahuète, en gardiennage. Il a fait LE pipi de trop dans l'appartement. Le gars l'a emmené dans sa cave et l'a achevé à coups de marteau, en dépit des protestations de sa femme, qui est allée illico le dénoncer à la gendarmerie.
Une pétition a rassemblé 72.000 signatures (dont la mienne), en 48 heures, pour demander justice.

Mon Dieu, que c'est dur la vie de chien.
C'est à hurler.
Ils n'ont pas tous la vie des nôtres...pensons y, portons leur parole, et agissons pour eux. Crying or Very sad




avatar
Elliotness

Messages : 2112
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Message par Nath le Lun 9 Juil - 21:43

J'ai signé pour cacahuette, j'espère que cette saleté de mec va trinquer !
Je n'avais jamais envisagé le fait d'emmener son chien en vacances sous cet aspect.. et tu as raison.
avatar
Nath

Messages : 1834
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Message par Elliotness le Lun 9 Juil - 22:12

La meilleure façon de PLAIDER POUR LES CHIENS SUR CE SUJET, c'est encore de convaincre ceux qui nous disent "je pense acheter un chien" qu'il sera une somme de contraintes, rien que des contraintes: d'argent, de temps, d'interdits, de tout.
Je n'hésite pas à dire qu'il faut faire peur aux gens.
Ainsi ils n'achèteront pas, ils s'en passeront.

Et quand on pense au chien qui se conditionne à aboyer en l'absence de ses maîtres, et qui termine en refuge, ça n'est même pas la fin de son calvaire. Parce que ces chiens là sont inadoptables. Ils signent leur arrêt de mort.
Même moi, quand j'adopte un chien, je mets deux conditions:
1) qu'il n'aboie pas en mon absence.
2) qu'il soit sociable avec ses congénères.

Voilà.



avatar
Elliotness

Messages : 2112
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Message par Teatime le Mar 10 Juil - 15:53

Un chien ça se rééduque quand même. Ils sont capables de tout pour nous faire plaisir pour peu qu'on se donne la peine de comprendre leur fonctionnement et de leur apporter ce dont ils ont besoin.

Je te rejoins dans ce que tu dis, de faire peur aux gens en les mettant face à ce qui peut et va arriver si on néglige son chien et de ce que ça implique comme contraintes d'en prendre un.

Le jour où les animaux changeront vraiment de statut, on aura fait un grand pas dans le changement des mentalités.. avant cela ils resteront des biens mobiliers malheureusement.

avatar
Teatime

Messages : 1126
Date d'inscription : 25/03/2018
Age : 51
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je l'aime, je l'emmène"....mon coup de gueule.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum