lévrier en première acquisition, judicieux ?

Aller en bas

lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Nath le Jeu 27 Juil - 15:42

Je me posais la question de savoir si prendre un lévrier en première acquisition, c'est-à-dire sans aucune expérience des chiens, était un acte judicieux.
Avec du recul, je me dis que j'ai fais au mieux avec ma chienne croisé beauceron et que son caractère et sa nature profonde ont fait qu'elle a absorbé mon manque d'expérience et qu'elle a été heureuse avec moi. Commencer avec ce que j'appelle un chien d'obéissance, c'est peut-être mieux ....
le lévrier est tellement sensible, c'est presque une sorte d'éponge émotionnelle. Même s'il est très équilibré, sociable, je trouve qu'il y a au fond de lui une sorte de crainte latente. Est-ce que je me trompe ?
Même si l'on fait au mieux ou pense faire au mieux, on fait des erreur avec son premier chien et je pense que personnellement je n'aurais pas été à la hauteur avec un lévrier. Maintenant c'est différent, j'ai pris de la distance, j'ai réfléchi au 10 années passées avec ma Diane et je ne referai pas les mêmes erreurs
avatar
Nath

Messages : 2042
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Marie-Anne le Jeu 27 Juil - 17:31

Je suis tout à fait d'accord avec toi Nathalie ...j'ai appris beaucoup avec mon berger allemand , qui est aussi un chien très sensible ... Par contre c'est une race bergère qui n'a pas du tout le même potentiel au niveau éducation ...
L'élèveuse d'Izzy , qui a pris sa retraite depuis un an , élevait également des bergers australiens qui est aussi très différent du whippet .
Elle me disait qu'à chaque portée de whippets , elle avait en moyenne un chien qui revenait à l'élevage ...elle le reprenait toujours pour lui trouver une nouvelle famille ...et pourtant elle faisait son possible pour éviter ce genre de situation , questionnaire très poussé quand on lui demandait l'acquisition d'un chiot etc...des conseils très précis sur l'éducation en positif etc...le whippet est intelligent , sensible et subtil
...il ne convient pas à tout le monde ...
avatar
Marie-Anne

Messages : 2081
Date d'inscription : 27/07/2017
Localisation : Occitanie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Elliotness le Jeu 27 Juil - 18:52

Oui....je pense que le whippet (et encore d'avantage les autres lévriers) ne sont pas des chiens. Pas au sens où les gens l'entendent ...

J'ai connu des lévriers malheureux, (tout le temps malades, pas bien dans leur peau, nerveux), même sans maîtres maltraitants. A chaque fois je peux dire que c'est parce qu'ils étaient incompris à la base. C'était bel et bien une "maltraitance passive".
On ne peut pas communiquer avec un lévrier par les codes "classiques" de l'éducation canine. Ou alors la relation est pauvre, réduite à minimum .

Le maître s'adresse à un chien, alors qu'en fait...un lévrier...c'est "à part".
Ce n'est pas pour rien qu'historiquement, c'était le chien des Rois. Pas pour rien que c'était un PRIVILEGE d'en avoir un. Ca n'est arrivé avec aucune race de chien...c'est le seul qui avait le droit de dormir avec eux, de vivre auprès d'eux. Ca n'est pas le responsable de la meute des chiens de chasse qui traite avec le lévrier. Le lévrier traite directement avec le Roi ! Qu'on se le dise !

Le néophyte pourra penser que mes propos sont ceux d'une "allumée", ou d'une "snobinarde", mais j'espère bien qu'au fil du temps, quand le forum s'étoffera de nouveaux témoignages, nous nous ferons mieux comprendre.

Hier encore, j'ai rencontré une dame qui avait eu un barzoï.
Après son départ pour d'autres cieux, elle a eu d'autres chiens, que cette fois, ses enfants ont choisi. Tous adorables...elle les a tous aimés bien sûr, mais elle n'a pas pour autant retrouvé le "je ne sais quoi" du lévrier. Finalement elle en a repris un autre...pour elle seule: un whippet. Elle dit bien qu'il est moins "atypique" qu'un barzoï, plus "facile"...mais quand même, elle reconnaît en ce whippet le "je ne sais quoi" qu'elle cherchait dans les autres chiens, qui lui était devenu indispensable, et qui lui manquait si fort.

Il ne faut surtout pas voir dans ce que je dis une hiérarchie de valeur: la vie d'un petit bâtard est aussi précieuse au Monde que celle d'un lévrier, fût il le plus beau de l'Univers. Je n'exclue pas un jour de déposer mon cœur aux pieds d'un "bastardon".

Mais nous avons tous une inclination pour telle ou telle race de chien.
Il y a d'autres races de chiens qui m'attirent. Or, si je vois un lévrier, j'ai une réaction unique, à la fois physique, intuitive et cérébrale, qui dit "toi, je te connais, tu es de mon clan".
C'est comme ça.
A l'inverse, bien des gens qui ont un chien, n'aiment pas pour autant les lévriers. Voire ils ne les aiment pas du tout. Le lévrier, c'est autre chose.


Hyper sensible, cérébral, "raisonneur", fragile, terriblement intuitif, affectif.
Et attention: avec lui, c'est pour la vie. Il est fidèle.
Au moyen âge, on disait d'une personne "c'est un mauvais lévrier" pour dire "il est infidèle, traître".
C'est un être paradoxal aussi: car si vous êtes le (la) seul(e) dans sa vie, il ne vous obéira pas toujours pour autant. C'est pourquoi je dis "c'est un raisonneur". Le lévrier est fusionnel avec son maître, mais il aime le narguer, le sonder, le tester. On ne contrôle jamais complètement un lévrier. En cela il est indépendant. Mais c'est un mot que le maître dira un sourire en coin, car il sait comme il est pot de colle, comme il est son double, son miroir.
Alors oui, "si ça se trouve", vous pourrez faire l'agility avec lui...ou pas.
Du sport avec lui...ou pas.
De l'obéissance avec lui...ou pas.
Il voudra bien vous obéir un peu pour vous faire plaisir, mais faudrait pas pousser, faudrait pas vous imaginer que vous "contrôlez la bête". Il vous le fera savoir...de façon hilarante, car il sait être clown.

Nous avons vu et lu ailleurs comment des "professionnels de l'éducation canine" ont "appris des tours remarquables" (en l'occurrence) à un whippet, et puis un jour, il résiste, il fait celui qui ne comprend pas...ça l'ennuie, alors pfffft ! Ca va comme ça ...et on ne sait même plus lui apprendre à faire pipi ici ou là !

Le maître du lévrier doit savoir rester humble, car le lévrier lui fait croire qu'il est le maître.
Vous n'êtes que le propriétaire.
Le maître c'est lui.



avatar
Elliotness

Messages : 2410
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Marie-Anne le Jeu 27 Juil - 19:21

Bien dit Michéle ...les whippets ne sont pas des chiens destinés à un vrai travail d'obéissance ...ils sont à l'origine des chiens de chasse , menés principalement par leur atavisme ...
Et pourtant avec beaucoup d'amour , de patience , de douceur , de persévérance , le whippet est un chien parfaitement adapté à une vie de famille heureuse et pleine de connivence ...
Personnellement je n'ai eu aucune difficulté avec Izzy , tout s'est fait en douceur en respectant sa véritable personnalité et sensibilité ...
avatar
Marie-Anne

Messages : 2081
Date d'inscription : 27/07/2017
Localisation : Occitanie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Elliotness le Jeu 27 Juil - 20:27

D'accord avec toi Marie Anne, avec du tact, de l'observation, on partage une vie harmonieuse avec eux. On communique quasiment par transmission de pensée !
On apprend avec eux...et on sait se faire comprendre.
Sinon, la vie serait infernale ! or...on en redemande!
avatar
Elliotness

Messages : 2410
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 58
Localisation : Le Cannet, Alpes Maritimes.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Nath le Jeu 27 Juil - 22:25

Qu'est-ce que vous en parlez bien !!
Je n'ai pas mon whippet depuis assez longtemps pour avoir des propos aussi profonds mais indéniablement je sens que c'est différent avec lui... et je me dis en le voyant épanoui, sociable, toujours joyeux et joueur que je dois être avec lui comme il convient.
avatar
Nath

Messages : 2042
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 49
Localisation : Montbėliard/Doubs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: lévrier en première acquisition, judicieux ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum